Print Friendly

La cocaïne

Cocaine-psd4812Qu’est ce que c’est ?

C’est une substance psychoactive contenue dans la feuille de cocaïer.
La fabrication de la cocaïne se fait par procédé chimique, utilisant de nombreux produits toxiques.

 

Elle se présente généralement sous la forme de poudre (blanche ou cristalline, inodore), coupée à d’autres produits (café, sucre, médicaments, etc.) mais peut également se présenter sous forme de « cailloux » lorsqu’elle est basée : elle est alors appelée Crack.

 

Qu’est ce que ça fait ?

L’usage de cocaïne provoque une euphorie immédiate, un sentiment de toute puissance physique et intellectuelle.

 

Pendant une courte durée, la personne ayant consommé ne ressent ni fatigue, ni douleur et peut être totalement désinhibée.

 

Le consommateur  « grille » ses réserves et la descente est accompagnée d’une fatigue intense, d’une anxiété et d’un état dépressif que certaines apaisent en prenant de l’héroïne ou des médicaments psychoactifs.

 

Enfin, la dépendance psychologique peut être très forte en cas de consommations régulières, et entrainer un phénomène de « craving », plus marqué dans la consommation de crack.

 

Quels sont les risques ?

La cocaïne provoque des troubles du rythme cardiaque pouvant être à l’origine d’accidents cardiaques (et plus particulièrement chez les grands fumeurs), des troubles psychiques, une instabilité de l’humeur, des attaques de panique et des délires paranoïdes.
La contraction des vaisseaux sanguins liée à la consommation de ce produit peut entrainer une nécrose des tissus, souvent à l’origine de lésions perforantes (notamment de la cloison nasale) chez les usagers réguliers.

 

Ces prises de risques peuvent également se traduire par des dépenses d’argent importantes, un isolement. Le partage de matériel entre usagers (pailles à sniffer ou seringues) est susceptible de transmettre des virus comme le Sida, l’hépatite B et C, ou des infections par des champignons, des bactéries.

 

Enfin, les risques sont très importants chez la femme enceinte et son futur bébé : fausses couches, prématurés, retards de croissance, problèmes cardiaques et troubles de l’attention sont autant de conséquences possibles pour le bébé.

 

À savoir : la Cocaïne peut être détectée jusqu’à 96h dans les urines, et 48h dans le sang et la salive.

 

Que dit la Loi ?

La cocaïne est une drogue classée parmi les stupéfiants.
L’usage est interdit : l’article L3421-1 du Code de la Santé Publique prévoit des amendes (3750€) et des peines de prison (jusqu’ à 1 an).

 

L’incitation à l’usage et au trafic et la présentation du produit sous un jour favorable sont interdites : l’article L3421-4 du Code de la Santé Publique prévoit des amendes (jusqu’à 75000€) et des peines de prison (jusqu’à 5 ans).

 

Les actes de trafic sont interdits : les articles 222-34 à 222-43 du Code Pénal prévoient des amendes (jusqu’à 7 500 000 €) s’accompagnant de peines de prison (jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle).

 

Quelques Conseils :

Règles générales

Toute consommation expose à des risques. Si consommation il y a, il vaut mieux :
• s’abstenir, voire reporter la consommation, quand on se sent mal ou qu’on éprouve de l’appréhension.
• ne pas mélanger plusieurs produits ensemble.
• limiter la fréquence des consommations.
Si vous êtes consommateurs, ne consommez pas seul, et entourez-vous de personnes de confiance.

 

Concernant la cocaïne

Si vous souhaitez avoir accès à du matériel gratuitement et de manière confidentiel, il existe partout en France des CAARUD qui ont pour mission principal de permettre l’accès au matériel de Réduction des Risques.

 

Si vous souhaitez en parler et vous faire soigner, vous pouvez prendre contact avec un CSAPA, qui vous accueillera gratuitement et mettra à votre disposition une équipe de professionnels pluridisciplinaire dans l’accompagnement de vos démarches sociales, psychologiques et/ou médicales.
Si vous souhaitez vous informer, le site drogues Info Service (www.drogues-info-service.fr) offre notamment un dictionnaire des drogues, des questions fréquentes, des quizz, mais permet également de dialoguer et d’être aidé et orienté en fonction de vos besoin.

 

De même, le site internet de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (www.drogues.gouv.fr) propose également beaucoup d’information et répond à de nombreuses questions que peut se poser le consommateur, les proches ou les professionnels de tout bord.

 

Enfin tout professionnel de la santé (médecins, infirmiers scolaires…) peut également vous aider ou vous orienter vers les structures spécialisées.